top of page

LE LIEN D'ATTACHEMENT PARENT-ENFANT


Devenir parent : des bouleversements 


Devenir parent est un processus complexe qui implique une vulnérabilité physique, psychique et relationnelle. Chaque parent est différent selon sa propre histoire, son vécu et ce qu’il est. La période postnatale, marquée par l’intensité et la récurrence des besoins du bébé peut être éprouvante et bouleverser le fonctionnement psychique mis en place jusqu’à présent. Dans cette découverte parentale on vit notamment la réactivation du vécu (conscient ou inconscient) de notre propre petite enfance et la naissance d’une préoccupation nouvelle : prendre soin d’un être.


Construire la parentalité : soutien familial et environnemental


La parentalité se construit avec l'entourage familial et environnemental, car celui-ci a un rôle d’étayage, de protection et “d’enveloppe psychique” (sécurité interne) (D. Anzieu, 1981). Un étayage bienveillant et soutenant (par les grands parents, les proches de la famille, les professionnels de santé,...) est nécessaire pour traverser sereinement cette période et développer la relation avec son bébé. 


L’attachement entre parent et bébé : fondements et importance


En psychologie du développement, l’attachement de l’enfant est un terme clé issu des travaux de John Bowlby (1969). Cette théorie illustre la nécessité pour l’enfant de nouer une relation d’attachement avec un adulte qui répond à ses besoins de proximité et de protection. Ainsi, toute situation de stress, peur ou inconfort active le système d’attachement de l’enfant qui va mettre en place des comportements pour obtenir une proximité et du réconfort de sa figure d’attachement (pleurs, recherche de contact visuel et physique,..).

Les liens tissés entre un bébé et son parent qui lui consacre de la disponibilité et de l’affection vont peu à peu créer les premiers liens d’attachement. Cette relation durable et continue va établir entre eux une relation suffisamment bonne (D.W. Winicott, 1956) et permettre à l’enfant de développer un sentiment de sécurité intérieur pour le long de sa vie. 


Vulnérabilité et responsabilité dans le rôle parental


Réciproquement, à partir de son sentiment de sécurité interne, le parent apprend à répondre aux signaux que son bébé lui adresse. On appelle les réponses du parent et sa manière de prodiguer les soins à son enfant le “caregiving”. Cette fonction parentale à la fois vulnérable et responsable en période périnatale réactive le système d’attachement propre du parent : comment l’adulte se comporte lorsqu’il a besoin d’être rassuré dans une situation de stress. Devenir “caregiver” (celui qui apporte les soins) peut alors faire apparaître des pensées difficiles : je n’existe plus je ne peux rien faire d’autre… je ne comprends pas mon bébé… je ne l’apaise pas… je suis un(e) mauvais(e) père/mère… Et plus particulièrement lorsque l’on souffre d’isolement ou que notre propre vécu avec nos figures d’attachement est douloureux. A l’inverse, la responsabilité de prendre soin de son enfant peut être une expérience valorisante et sécurisante avec une fonction réparatrice dans ses comportements d’attachement.


L’importance du lien d’attachement pour le développement de l’enfant


Pour l’enfant, ce système d’attachement va lui servir de base de sécurité et d’exploration pour soutenir l’expérimentation dans sa découverte du monde. Il acquiert des représentations et une compréhension du monde qui l’entoure tirées de ses expériences : Dois-je me méfier ou je peux faire confiance ? L'environnement extérieur est-il dangereux ? Je peux expérimenter cette nouvelle situation ?


Soutenir le lien parent-enfant


Favoriser le lien d’attachement entre le parent et son bébé est donc essentiel pour le développement de celui-ci ainsi que l’équilibre de son parent. En cas de difficultés, un accompagnement par des professionnels dans un cadre sécurisant peut permettre au parent de mieux comprendre les signaux de son bébé et de soutenir les réponses apportées. 







Bibliographie


Bailleau, B. & Pirc, H. (2008). Interventions du psychologue en prévention périnatale. Le Journal des psychologues, 262, 32-36. https://doi.org/10.3917/jdp.262.0032

Dugravier, R. & Wendland, J. (2020). La théorie de l’attachement et les pratiques périnatales. Périnatalité, 12, 1-2. https://doi.org/10.3166/rmp-2020-0077

Michel, L. & Wendland, J. (2020). L’attachement des femmes en période périnatale : de la vulnérabilité à la responsabilité. Périnatalité, 12, 8-14. https://doi.org/10.3166/rmp-2020-0073

Comments


bottom of page